blog

Les relations et les résultats au centre de la démarche de bien-être au travail

Le bien-être au travail repose sur deux piliers :  les relations et les résultats. Ces deux mots bien connus de tous ne sous-entendent pas forcément ce que l’on croit dans une démarche de bien-être en entreprise. Détachons nous du sens purement professionnel de ces termes pour les remettre dans un contexte plus humain. 

 

Que signifie la notion de “relations” ?  

 

Les relations désignent les interactions entre les personnes et, dans le cas qui nous intéresse, les relations sociales au sein de l'entreprise. Il s’agit donc des relations entre collaborateurs, des relations hiérarchiques mais aussi de celles avec les clients ou utilisateurs du service proposé par l'entreprise.  

 

Ces relations reposent sur l’idée de communication, de connexion entre les êtres et surtout de partage. Le plus important est de se recentrer sur la dimension humaine du travail.  

On utilise souvent le terme “relations de travail” pour parler d’une personne que l’on côtoie vaguement sur son lieu de travail. Mais la notion de “relation”, telle qu’on l’entend ici, est bien plus profonde que cela. Il ne suffit pas de simplement côtoyer ses collaborateurs mais de chercher de réelles connexions avec eux.   

 

Cette idée s’inscrit aussi dans la notion de cohésion d’équipe. L’amélioration de la communication entre collaborateurs, va favoriser leur rapprochement et ils seront plus solidaires et prompts à s'entraider. 

 

 

Replacer les relations humaines au centre de l'entreprise.  

 

Comme le disait Antoine de St Exupéry “La grandeur d’un métier est peut-être, avant tout, d’unir les hommes : il n’est qu’un luxe véritable, et c’est celui des relations humaines”, alors offrez-vous ce luxe ! 

 

En effet, ce sont les collaborateurs qui font l'entreprise, sans eux, elle n’existerait pas ! Il s’agit de créer de la connexion entre les collaborateurs en les incitant à se retrouver autour d’activités communes qui favorisent les échanges comme des ateliers collaboratifs, des animations, des afterworks ou des tâches en commun.  

 

Il faut donner du temps aux gens et replacer l’humain au centre de l'entreprise. Cela passe aussi par le fait de favoriser les relations avec les clients ou utilisateurs : en étant plus attentif à leurs attentes, en leur apportant des réponses personnalisées et en prenant en compte leur avis. 

 

On peut citer l’exemple de la société Innocent Drinks qui pour favoriser ce lien avec les consommateurs affiche sur un mur tous les messages qu’elle reçoit de leur part. Ce sont pour la plupart des messages positifs et les collaborateurs sont contents de les voir chaque jour.     

 

Le relationnel est important pour le bonheur au travail car être entouré permet d’être plus heureux ! Et se sentir apprécié par ses collaborateurs permet d’être bien sur son lieu de travail.  Le plus important, ce n’est pas la quantité mais la qualité des relations et qu’elles soient durables.  

 

 

En quoi les résultats peuvent améliorer le bien-être au travail ?  

 

Lorsque l’on parle de résultats, dans une démarche de bien-être au travail, ce ne sont pas les résultats chiffrés qui nous intéressent mais l’impact positif du travail.  

 

C’est le fait de se sentir compétent dans ce que l’on fait et de le ressentir auprès de l’entreprise, des clients, des collaborateurs et de la hiérarchie. Cela passe aussi par le fait d’être reconnu dans son domaine de compétence comme un bon professionnel ou un expert. Et de sentir de la reconnaissance de la part de l'entreprise ou de sa hiérarchie. 

 

Il s’agit aussi des progrès que l’on fait et de la montée en compétence. Pour que les collaborateurs se sentent bien, il est donc important de les soutenir et de les accompagner dans leur montée en compétence et de les encourager dans leurs progrès. 

 

Enfin, un élément important est de trouver du sens dans ce que l’on fait. Il faut que notre fonction ait un sens particulier pour nous, pour cela on peut se concentrer sur son impact positif.  On ne verra plus son travail comme un simple emploi mais comme une fonction utile à la société.  

 

 

Les relations et les résultats, indispensables pour le bien-être au travail. 

 

En conclusion, on peut voir que les relations et les résultats participent activement au bien-être des collaborateurs. Ces deux notions doivent être alliées et sont des pistes sérieuses à travailler dans toute démarche de mieux-être en entreprise. C’est à vous de jouer !