blog

Travail et bien-être : 7 conseils pour bien amorcer ma démarche.

Mais que se passe-t-il dans votre entreprise ? Les collaborateurs font la tête, l’ambiance est morose et le travail en pâti ! 

Vous avez décidé de dire “stop !” et de remettre le plaisir de travailler et le bien-être au centre de votre entreprise. Le seul “hic” c’est que vous ne savez pas par où commencer … 

 

Avant tout,  félicitations pour votre envie de changer les choses et pas de panique voici nos conseils pour bien amorcer votre démarche et allier travail et bien-être.  

 

1. Soyez prêt.  

 

Avant tout, il est important de se sentir prêt … vraiment prêt. Soyez persuadé.e de l’intérêt de votre démarche et qu’elle est bénéfique pour l'entreprise. Gardez à l’esprit que cela prendra du temps, changer les choses ne peut se faire qu’à l’issue d’un long processus car il va falloir faire évoluer les mentalités. 

 

Vous allez sûrement rencontrer des difficultés et peut-être même qu’elles seront nombreuses, tout comme les personnes qui essaieront de vous mettre des bâtons dans les roues ou de vous dissuader car elles seront réticentes.  

 

Mais ne vous laissez pas faire, vous êtes sur la bonne voie, vous le savez alors accrochez-vous très fort à cette idée. Il ne faut pas baisser les bras aux premiers obstacles. Prenons exemples sur nos enfants qui tombent en moyenne plus de 2000 fois avant d’apprendre à marcher ! Et ils y arrivent ensuite parfaitement.  

 

Pour vous aider, n’hésitez pas à vous ouvrir l’esprit et à rencontrer d’autres personnes en dehors de votre entreprise qui sont convaincues du bienfait de cette démarche, tout comme vous l’êtes.  Poussez la porte d’entreprises qui se sont transformées et assistez à des conférences, tout cela vous permettra de trouver ou retrouver l’inspiration et rester motivé.e !  

 


2. Libérez la parole.

 

Pour bien commencer, il est important d’instaurer un climat de confiance. La libération de la parole est la clé ! Vos collaborateurs doivent se sentir libres de s’exprimer comme ils le souhaitent.  

 

Ils vont ainsi pouvoir se libérer de toute la tension des non-dits et exprimer leur stress, leurs attentes et leurs inquiétudes. Ils se sentiront plus apaisés, les conflits seront désamorcés et l’ambiance n’en sera que meilleure. A condition qu’ils se sentent écoutés. 

 

En effet, la libération de la parole n’a de valeur que si la démarche est réciproque. D’un côté, les collaborateurs doivent se sentir libres de parler en toute franchise et de l’autre, ils doivent être écoutés, respectés et compris. 

 

Les retours que vous feront les collaborateurs sur les conditions de travail seront constructifs et vous permettront de trouver (ou retrouver) les axes d’amélioration à suivre pour allier travail et bien-être. 

 


3.  Instaurez la bienveillance.  

 

Dans la continuité de la libération de la parole, instaurez la bienveillance pour améliorer l’ambiance de travail.  Traiter tous les collaborateurs avec gentillesse pour renforcer le climat de confiance que vous êtes entrain de créer.  

 

Bien-sûr, il s’agit de faire preuve d’une gentillesse sincère. Cette démarche est tournée vers les autres. En adoptant une attitude bienveillante envers vos collaborateurs vous ferez rimer travail et bien-être. 

Cela peut passer par des mots gentils, comme féliciter un collaborateur pour une tâche qu’il a accompli, l’encourager, et ne pas hésiter à lui dire les choses positives que vous pensez de lui !  

 

Se sentir respecté donnera envie aux collaborateurs d’être bienveillants à leur tour ce qui renforcera l’esprit d’équipe autour des valeurs de solidarité et d’entraide. 

 

 

4. Garantissez la transparence. 

 

Lorsque les collaborateurs ne savent pas ce qu’il se passe dans l'entreprise (notamment dans les réunions de direction) cela peut créer un sentiment de méfiance et alimenter les rumeurs.  

 

Une bonne solution pour l’éviter est de garantir la transparence en communiquant sur les changements importants et les résultats de l'entreprise par exemple. Il peut s’agir de faire un compte rendu détaillé et de le diffuser aux collaborateurs sur l’intranet ou par messagerie interne. Le but est de rassurer les collaborateurs en les informant le plus possible.  

 

La transparence va renforcer la confiance envers le management et les équipes de direction et au moins l’information reçue par les collaborateurs sera fiable. Car quel que soit l’information que l’on veut cacher, elle finit toujours par fuiter d’une manière ou d’une autre, et alimenter les rumeurs.  

Autant prendre les devants pour que chacun soit plus serein et confiant avec le fonctionnement de son entreprise ! 

 

 

5. Recherchez  l’engagement. 

 

L’engagement des collaborateurs c’est en premier lieu se sentir engagé dans ses fonctions et au sein de son entreprise. La notion d’engagement est liée à celle de motivation : si par vos actions vous parvenez à les motiver cela renforcera leur engagement. Ce n’est pas forcément évident pour tout le monde et quelques petites actions peuvent aider.  

 

Pour qu’un collaborateur s’engage vraiment dans son travail, il faut l’aider en lui donnant confiance et en lui faisant sentir qu’il est respecté et compris. Cela peut passer par la bienveillance et la libération de la parole comme nous l’avons vu.  

 

Il peut aussi s’agir d’aider les collaborateurs à prendre des initiatives, en leur conférant par exemple, une plus grande autonomie dans leur fonction et en les laissant exprimer leurs idées. Il peut aussi s’agir de mettre les collaborateurs en avant, en les valorisant lors de leurs succès.   

Cela peut aussi passer par des initiatives qui sortent du cadre professionnel, comme permettre aux salariés d’organiser des animations par exemple, il se sentiront mis en avant et prendront plus part à l'entreprise. 

 

Il va aussi falloir rechercher l’engagement dans votre démarche pour ramener le bien-être au travail. Ce qui va surtout passer par la participation active des collaborateurs. Sans eux vous ne pouvez pas avancer ! Il est donc important de les consulter et de prendre leurs retours en considération pour aller dans le bon sens. N’hésitez pas à les solliciter et les encourager à prendre une part active au changement de l’entreprise. 

 

Le changement peut être plus difficile pour les équipes managériales c’est aussi auprès d’elles qu’il va falloir être attentif afin de les accompagner au mieux dans la transition avec par exemple des formations managériales. 

 

 

6. Trouvez des relais dans l'entreprise. 


Vouloir bouger les lignes dans votre entreprise c’est super mais ce qui serait encore mieux c’est que vous soyez un groupe de 4 ou 5 personnes avec la même volonté. Qu’en dites-vous ?  

 

Et bien c’est possible, pour cela il va falloir que vous meniez l’enquête au sein de votre entreprise ! Vous devez déceler les personnes qui se sentent concernées par cette thématique du bien être au travail et par le fait de remettre l’humain au centre de l'entreprise.  

 

Pour cela, vous pouvez discuter avec vos collaborateurs de manière informelle à la machine à café par exemple. Et les personnes intéressées peuvent être des personnes du CODIR, de personnes des RH, des managers ou tout simplement des collaborateurs enthousiastes, motivés et positifs !  

 

Il est important que vous vous sentiez entouré dans votre démarche pour garder votre motivation, partager vos idées et trouver des inspirations nouvelles. Et puis ne dit-on pas que “Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin” ?   

 

 

7. Alliez travail et bien-être selon la théorie des petits pas.  

 

Notre dernier conseil pour bien amorcer votre démarche repose sur la théorie des petits pas. Que signifie la théorie des petits pas ? C’est l’idée selon laquelle pour arriver à de grands résultats il faut procéder par petites actions. 

 

Changer la vision d’une entreprise, en y apportant plus de bien-être, ne peut pas se faire du jour au lendemain. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un long processus, mais il ne faut pas se décourager pour autant face aux petits résultats : 1 + 1 + 1 = 3 !  

 

Concentrez-vous sur la mise en place progressive de petites actions, l’une après l’autre, et dès que la première action vous apporte satisfaction prenez le temps de l’apprécier et de vous en réjouir. Construisez le mur du changement brique par brique et ne vous découragez pas ! 

 

Vous pouvez commencer par mettre en place nos six conseils précédents ! C’est à vous de jouer, et pour bien réussir le changement de votre entreprise vous pouvez compter sur le soutien et l'accompagnement d’Happiness Work.